Rénovation énergétique et travaux d'isolation thermique : pourquoi, comment, quelles aides ?

PUBLIÉ LE : 04/09/2023 MIS À JOUR LE: 20/01/2024

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, l’isolation thermique de votre logement doit être considérée comme une priorité. On vous dit pourquoi, comment faire et on vous dévoile les aides financières disponibles pour passer à l’action.

Vous envisagez d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique ? L’isolation thermique de votre logement doit alors être considérée comme la priorité des priorités. Pourquoi ? Parce qu’un logement bien isolé limitera l’entrée d’air chaud en été et, surtout, les déperditions de chaleur en hiver. Ce qui ne sera évidemment pas sans effet sur le montant de votre facture énergétique : selon l’ADEME, le chauffage représenterait 60% des dépenses énergétiques des foyers français. L’établissement public révèle même qu’en hiver, il peut représenter jusqu’à 40 % de la consommation électrique en début de soirée.

En améliorant l'isolation de votre logement, vous ferez donc d’importantes économies d’énergie puisque votre consommation énergétique devrait baisser de près de 30 %. Soit près de 470 € d’économies par an.

Autres précieux conseils : sachez que dans le détail, l’isolation de vos murs, parce qu’elle supprimera les ponts thermiques de votre logement, devrait vous permettre de réaliser jusqu’à 25 % d’économies par an. Celle de vos planchers bas, jusqu’à 10 %. Dernier exemple, le remplacement de vos fenêtres simple vitrage par des fenêtres double vitrage qui devrait pouvoir vous faire économiser jusqu’à 15 % sur vos factures d’énergie, soit 255 euros par an.

Rénovation énergétique : quelles parties de mon logement isoler ?

Pour une isolation la plus efficiente possible des logements, différentes zones doivent être traitées. Les prix de ces travaux de rénovation énergétique varient en fonction de l’installation :

La toiture et les combles. Si vous disposez de combles perdus, il vous suffira d’isoler le plancher à l’aide de laine de verre ou d’ouate de cellulose. Au contraire, si vous avez des combles aménageables, il est conseillé de poser des panneaux isolants entre les chevrons de votre toit. En moyenne, ce type de travaux de rénovation énergétique devrait vous permettre de réaliser jusqu’à 30 % d’économies sur vos factures d’énergie.

Coté coût, comptez 20 € à 35 € par m² pour isoler des combles perdus et entre 50 et 80 euros par mètre carré isolé (matériel et main d'œuvre).

Les murs. Deux possibilités : une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. Cela devrait vous permettre de réaliser jusqu’à 30 % d’économies sur votre consommation d’énergie tout en augmentant jusqu’à 2,5°C la température ressentie dans votre intérieur. Pourquoi ? Essentiellement parce que les murs sont la partie de votre maison la plus en contact avec l’extérieur. En d’autres termes, mal isolés, ils seront à l’origine d’importants transferts de chaleur entre l’air extérieur et l’air intérieur de votre logement (jusqu’à 20% des déperditions thermiques de votre habitat se font par les murs).

Le prix d’une isolation de vos murs par l’intérieur variera selon le matériau isolant utilisé, la surface de vos murs, l’artisan choisi, etc. En moyenne, une isolation de vos murs par l’intérieur vous coutera entre 50 € et 90 € par m² tandis qu’une isolation de vos murs par l’extérieur vous coutera entre 100 € et 180 € par m² (et entre 160 et 230 € le mètre carré pour une isolation sous bardage).

Les plancher bas. Le but de l’action ? Poser de l'isolant entre un espace chauffé (votre salon par exemple) et un espace non chauffé (votre cave, votre parking ou votre vide sanitaire).

En moyenne, comptez entre 40 € et 60 € par m².

Les ouvertures (portes et fenêtres). Il est essentiel de remplacer vos anciennes fenêtres par des modèles en double vitrage (voire en triple vitrage), en bois, en plastique ou en PVC. Concernant votre porte d’entrée, choisissez un modèle parfaitement hermétique aux entrées d’air.

Une nouvelle ventilation. Qui dit logement bien isolé, dit logement bien ventilé. Une bonne circulation de l’air dans votre intérieur est en effet le meilleur moyen d’éviter les pièces surchauffées l’été et glaciales l’hiver. Voilà pourquoi, à l’occasion de travaux de rénovation énergétique, l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) peut s’avérer judicieuse.

Rénovation énergétique : comment faire des travaux d’isolation ?

Que vous souhaitiez isoler votre toiture et vos planchers bas, vos murs, vos ouvertures ou encore installer une nouvelle ventilation, sachez que pour pouvoir bénéficier des différentes aides disponibles, il est nécessaire de faire appel à des ressources bien précises : un (des) artisan(s) certifié(s) RGE.

Cette mention est accordée par les pouvoirs publics et l'ADEME à des professionnels du secteur du bâtiment et des énergies renouvelables engagés dans une démarche de qualité. Elle s’obtient après un audit complet des chantiers d’une société et fixe des critères stricts en matière d’efficacité. Elle est délivrée par des organismes indépendants sous forme de certificat pour une durée de 4 ans.

Quelles sont les aides disponibles pour la rénovation énergétique de votre logement ?

L’isolation de votre logement peut être en partie financé par différentes aides, pour les ménages modestes comme ceux possédant de meilleurs revenus. À la clé, ce sont de belles économies réalisées.

Parmi elles :

MaPrimeRénov’ : elle s’adresse à tous les propriétaires, bailleurs ou non, ainsi que les usufruitiers, et est cumulable avec la Prime Énergie et certaines aides locales.

Les Primes Énergie : issues du dispositif CEE (Certificats d’Économie d’Énergie), tous les particuliers, qu’ils soient propriétaires ou locataires, y ont droit dès lors qu’ils entreprennent des travaux énergétiques. Elles vous seront versées sous forme de primes à la fin des travaux de rénovation énergétique de votre logement

Autre possibilité :

L’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) : il s’agit d’un prêt bancaire qui peut être accordé par les banques ayant signé une convention avec l’État. Il est destiné à financer vos travaux d’efficacité énergétique.

Unimédia

Vous souhaitez estimer le montant des aides disponibles pour votre projet travaux ?

Vous avez une idée précise de vos travaux d’écorénovation et vous souhaitez en savoir plus sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour préciser votre budget. En quelques clics, renseignez les travaux d'écorénovation de votre bien et découvrez les aides disponibles.

Connaitre le montant de mes aides
Vous souhaitez connaitre le montant des aides pour votre projet ?Contacter un conseiller bancaire