Rénovation énergétique : tout savoir sur la ventilation de votre logement

PUBLIÉ LE : 04/09/2023 MIS À JOUR LE: 20/01/2024

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, la ventilation ne doit surtout pas être négligée. En effet, une bonne circulation de l’air dans chaque salle de votre bien, maison ou appartement, est le meilleur moyen d’éviter déperditions de chaleur. Explications.

Il s’agit d’un poste ayant un impact direct sur le confort et sur la santé des occupants d’un logement. Sauf que selon l’enquête menée par l’Observatoire national de la rénovation énergétique, la ventilation est le parent pauvre des travaux de rénovation énergétique.

Pourtant, tous les experts s’accordent à le dire : une bonne ventilation est l'un des principaux gages de qualité d'une rénovation énergétique réussie. Pourquoi ? Tout simplement parce que lors des travaux, l’étanchéité à l’air de votre bien sera modifiée. Sans un système de ventilation efficace, l'air ne circulera donc plus correctement dans votre logement, ce qui détériorera sa qualité. Ennuyeux lorsque l’on sait que la mauvaise qualité de l’air intérieur est à l’origine de 28.000 nouveaux cas de pathologies et 20.000 décès en France chaque année.

D’une manière plus générale, à l’image d’une isolation optimale, une bonne circulation de l’air dans votre maison évitera les pièces surchauffées l’été et glaciales l’hiver. Une nécessité si vous voulez éviter d’avoir à surchauffer les pièces froides de votre logement, ce qui ne sera pas sans incidence sur vos factures d’énergie.

Outre son efficacité sur le plan thermique, une bonne ventilation permettra de faire baisser le taux d’humidité dans votre logement (ce qui évitera la formation de condensation et autres moisissures) et évacuera les mauvaises odeurs de votre maison ou de votre appartement.

C’est quoi une ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux ?

Avec une VMC simple flux, le débit de l’air, entrant comme sortant, reste constant. En d’autres termes, une VMC simple flux assure un renouvellement de l’air en continu.

Coté coût, pour ce projet, comptez entre 750 euros et 1 000 euros.

Autre possibilité, une VMC simple flux hygroréglable. Sa particularité ? Elle régule le débit d’air en fonction du taux d’humidité constaté à moment T dans votre logement.

Comptez entre 1 200 euros et 1 600 euros.

C’est quoi une ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux ?

Pour faire simple, le fonctionnement d’une VMC double flux reste le même que celui d’une VMC simple flux, à ceci près qu’elle est capable de réinjecter dans votre maison ou votre appartement de l’air préchauffé, en utilisant les calories de l’air expulsé. En d’autres termes, elle peut chauffer votre logement, ce qui vous permettra de réaliser des économies de chauffage.

Autre possibilité, une VMC double flux hygroréglable qui, on l’a vu plus haut, régule le débit d’air en fonction du taux d’humidité constaté à moment T dans votre logement.

Côté budget, les VMC double flux coûtent logiquement plus cher que les VMC simple flux : en moyenne, pour ces solutions, comptez entre 4 000 euros et 8 000 euros, pose comprise.

Rénovation énergétique : quel système de VMC choisir pour une maison ancienne ?

Pour les vieilles maisons, les meilleurs systèmes de ventilations sont les VMC à double flux hygrométriques. Des équipements moins énergivores et plus sophistiqués que les VMC simple flux, mais qui coûtent plus cher.

Pour les petits budgets, notez qu’il est également possible d’associer une ventilation naturelle à votre une VMC simple flux.

Combien coute l’installation d’une VMC dans une maison ancienne ?

Si vous souhaitez installer une VMC dans une maison ancienne, vous devrez portez votre choix sur une VMC double flux qui, en moyenne, vous coutera entre 4 000 euros et 8 000 euros (pose comprise).

Si vous optez pour un système de ventilation équipé d’un seul flux, vous paierez moins cher (entre 750 et 1 000 euros) mais son efficacité sera grandement limitée.

Rénovation énergétique : y a-t-il des aides pour installer une VMC dans les logements ?

Oui. À la clé, en plus d’un système d’aération entièrement renouvelé, vous pouvez réaliser de belles économies. Parmi ces aides :

  • MaPrimeRénov', ouverte à tous les propriétaires, sans condition de revenus, occupants comme bailleurs, ainsi qu’aux copropriétés ;

  • De primes délivrées au titre des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Également appelées éco-primes, elles sont accessibles aux propriétaires et aux locataires ;

  • D’un taux de TVA réduit, accessible aux propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit d’un logement, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire.

Des aides sont également disponibles localement, telles que les primes distribuées par la Commission de régulation de l’énergie en Corse et en outre-mer.

Autre possibilité, L’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) : il s’agit d’un prêt bancaire qui peut être accordé par les banques ayant signé une convention avec l’État. Il est destiné à financer vos travaux d’efficacité énergétique. Sa particularité réside dans le fait que ses intérêts sont pris en charge par l’État, et qu’il est accordé sur la base de montants fixes en fonction d’une liste de travaux définis.

Depuis le 1er janvier 2022, le plafond de l’éco-PTZ est passé de 30 000 à 50 000 euros pour les rénovations globales, c’est-à-dire lorsque l’emprunteur engage un bouquet de travaux. La durée du prêt a également été allongée, passant à 20 ans contre 15 ans auparavant.

Notez enfin que depuis le 1er juillet 2022, il est possible de cumuler un éco-PTZ d'un montant maximum de 30 000 euros avec l’aide « Ma Prime Rénov ».

Installation d’une VMC simple flux ou double flux : qui pour faire les travaux ?

Pour pouvoir bénéficier des différentes aides disponibles, il est nécessaire de faire appel à un des artisans certifiés « Reconnu Garant de l'Environnement » (RGE) pour l’installation d’une VMC simple flux ou double flux.

Cette mention est accordée par les pouvoirs publics et l'ADEME à des professionnels du secteur du bâtiment et des énergies renouvelables engagés dans une démarche de qualité. Elle s’obtient après un audit complet des chantiers d’une société et fixe des critères stricts en matière d’efficacité. Elle est délivrée par des organismes indépendants sous forme de certificat pour une durée de 4 ans.

Unimédia

Vous démarrez votre projet ?

Estimez la performance énergétique actuelle de votre logement pour obtenir des recommandations adaptées à vos besoins (confort, économies, réglementation…) sur les travaux, les aides et des estimations de financement.

Démarrer votre projet
Vous démarrez votre projet ?Je me lance