Conseils : comment faire des économies d’énergie en été ?

PUBLIÉ LE : 06/02/2024 MIS À JOUR LE: 06/02/2024

S’il fonctionne à plein régime l’hiver, le chauffage est (normalement) coupé en été. À la clé d’importantes économies d’énergie. Mais saviez-vous qu’il était possible d’en faire encore plus avec les beaux jours ? Les astuces sont multiples. Petit tour d’horizon.

2022 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée en France, « une année record, symptôme du changement climatique » selon météo France. De son côté, l'Organisation météorologique mondiale assure que les cinq prochaines années seront « les plus chaudes de l'histoire de l'Humanité ». Autrement dit, aucun risque que vous n’allumiez votre chauffage cet été, ni les suivants. De quoi assurément alléger votre facture énergétique… À condition de ne pas utiliser (ou alors avec parcimonie) de système de climatisation : en fonctionnant 4 heures par jour, ce dernier fera grimper votre facture mensuelle d’électricité de 25 %.

 

Voilà pourquoi il peut être judicieux d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique impliquant l’utilisation d’isolants dotés d’un fort déphasage thermique. Pour les moins avertis, le déphasage thermique d’un isolant représente sa capacité à retenir la pénétration de la chaleur à l’intérieur d’un logement. Dès lors, si vous possédez une climatisation, elle sera moins sollicitée.

 

Pour rappel, l’isolation de votre logement peut être en partie financée par différentes aides dont le dispositif MaPrimeRénov’.

 

Economie d’énergie : passer votre chaudière en mode été

 

Les chaudières à gaz ou les chaudières à fioul disposent d’un mode été et d’un mode hiver. Pour passer votre chaudière en mode été, il suffit de sélectionner le « mode été » ou le mode « production d’eau chaude seule ». Pour identifier ce dernier, cherchez un pictogramme en forme de robinet. Notez que les modèles de chaudières récents passent automatiquement en mode été.

 

Les bons gestes à adopter en été dans votre cuisine et votre salle de bains

 

Avec une consommation annuelle d'environ 120 kWh pour les plaques et 100 kWh pour le four, faire cuire vos aliments coûte cher en énergie. Pourtant, le simple fait de mettre un couvercle sur votre casserole quand vous cuisinez vous permettra de consommer beaucoup moins d'énergie, mais aussi d’éviter de chauffer votre logement inutilement à une époque où il fait déjà suffisamment chaud.

 

Pour les détenteurs de fours à chaleur tournante, profitez-en pour y faire cuire plusieurs plats en même temps, vous gagnerez du temps de cuisson. Et ferez des économies d’énergie. Autre astuce : utilisez l’éclairage de contrôle de votre four afin de vérifier la cuisson sans en ouvrir la porte, cela vous évitera de perdre la chaleur.

 

Enfin, attendez que vos plats refroidissent avant de les placer au réfrigérateur. À défaut, ce dernier consommera inutilement de l’énergie pour le faire.

 

Dans la salle de bains, privilégiez les douches aux bains. Vous économiserez de l’eau (60 à 80 litres d’eau sont utilisés lors d’une douche de 5 minutes contre 150 à 200 litres pour un bain) et, parce que votre chaudière sera moins sollicitée, vous allégerez votre facture énergétique.

Dans la même veine, installez un mitigeur ou un robinet thermostatique. Parce qu’ils mélangent l’eau à l’air, ils abaisseront le débit de l’eau de 15-20 L/min à 5-8 L/min. Ce qui, là encore, vous permettra de moins solliciter votre chaudière.

 

Pour les plus courageux, la meilleure solution pour faire des économies reste bien évidemment de prendre des douches froides. Pour vous faciliter la tâche, appliquez le jet d’eau froide d’abord sur les parties de votre corps les plus éloignées de votre cœur (vos pieds et vos jambes) puis remontez progressivement jusqu’au buste. Vous pouvez aussi commencer par une douche chaude puis baisser progressivement la température de l’eau.

 

Faire des économies d’énergie : privilégiez l’utilisation d’ampoules LED

 

En plus d’être écologiques et durables, les ampoules LED offrent une grande sécurité sur le plan électrique en raison de leur fonctionnement en très basse tension. Et comme elles ne chauffent pas autant que les ampoules classiques grâce à leur système de refroidissement (fabriqué soit en aluminium, soit en céramique), elles ne réchaufferont pas votre intérieur tout comme elles réduiront sensiblement les risques d’incendie ou de brûlures. Sans compter leur consommation d’électricité 8 à 10 fois moins importante que les ampoules à incandescence, et 3 à 5 fois moins importante que les ampoules fluo compactes.

 

Ruire le montant de sa facture en été : attention à vos appareils électriques en journée

 

Évitez d'utiliser vos appareils électriques pendant les heures les plus chaudes de la journée : le four, la cuisinière, le lave-vaisselle et la sécheuse dégagent de la chaleur malvenue quand les températures extérieures s’envolent. Utilisez-les de préférence tôt le matin ou tard le soir, lorsque la température est plus fraîche… Et le coût de l’électricité moins élevé.

Bon à savoir

Bon à savoir

Ce n'est pas EDF qui définit les horaires des heures creuses, mais Enedis, gestionnaire du réseau d’électricité en France. Lorsqu’une plage d’heures creuses est saturée par la demande, Enedis ouvre un nouveau créneau. Si les plages d'heures creuses sont généralement concentrées entre 20 h 00 et 8 h 00, consultez le site d’Enedis (ou votre facture) pour connaître précisément les périodes qui vous sont attribuées.

 

Unimédia
ECONOMIE ENERGIE

Vous démarrez votre projet ?

Estimez la performance énergétique actuelle de votre logement pour obtenir des recommandations adaptées à vos besoins (confort, économies, réglementation…) sur les travaux, les aides et des estimations de financement.

Démarrer votre projet
Vous démarrez votre projet ?Je me lance