Coup de pouce énergie » : ce qui a changé depuis le 1er mars 2023

PUBLIÉ LE : 05/02/2024 MIS À JOUR LE: 06/02/2024

Chauffage, isolation, rénovation globale… Plusieurs primes dites « Coup de pouce énergie » vous permettent de financer certains travaux de rénovation énergétique. On fait le point sur les différentes possibilités.

Pour aider les particuliers à financer leurs travaux d’isolation et de chauffage, l’État a mis en place plusieurs dispositifs. Parmi eux, les « Coups de pouce énergie ». Concrètement, il s’agit d’aides financières destinées aux particuliers et attribuées par des fournisseurs d'énergie dans le cadre du dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE).

 

Dans un souci de clarification et afin d’éviter les arnaques – la prime « Coup de pouce isolation », via le développement des offres d’isolation des combles à 1 euro, a donné lieu en France à bon nombre de fraudes et autres chantiers bâclés –, l’État a fait le ménage. Aujourd’hui, seules deux primes « Coup de Pouce » sont toujours disponibles :

 

·       Le Coup de pouce « chauffage » qui permet de financer l’installation d'une chaudière biomasse performante, d'un appareil de chauffage au bois très performant, d’une pompe à chaleur (air/eau ou eau/eau ou hybride), d'un système solaire combiné ou encore le raccordement à un réseau de chaleur alimenté par des énergies renouvelables. La prime, qui concerne les travaux dont la date d'achèvement est prévue avant le 31 décembre 2026, est applicable aux résidences principales et/ou secondaires. Elle est accessible à tous les ménages (propriétaires ou locataires) vivant dans un logement construit depuis au moins 2 ans ;

·       Le Coup de pouce « Rénovation performante d'une maison individuelle ». Pour en bénéficier, les travaux de rénovation globale des maisons individuelles doivent permettre d'atteindre une baisse de consommation conventionnelle annuelle en énergie primaire (sans déduction de la production d’électricité autoconsommée ou exportée) sur les usages chauffage, refroidissement et production d’eau chaude sanitaire d’au moins 55 %. La prime, qui concerne les travaux dont la date d'achèvement est prévue avant le 31 décembre 2026, est applicable aux propriétaires de maisons individuelles existant depuis plus de deux ans à la date d’engagement de l’opération.

Nouveauté 2023 : l’augmentation de l'aide pour remplacer une chaudière au fioul, au gaz ou au charbon

Depuis le 1er mars 2023, tous les ménages, quels que soient leurs niveaux de revenus, peuvent bénéficier d’une aide d’un montant de 5 000 euros s’ils remplacent une chaudière au fioul, au gaz ou au charbon par une pompe à chaleur géothermique ou un système solaire combiné, à savoir un (des) panneau(x) solaire(s) + un ballon de stockage. L'aide était jusqu'alors de 4 000 euros pour les ménages les plus modestes et de 2 500 euros pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs.

 

Bon à savoir

Une chaudière au fioul rejette 7 à 10 fois plus de dioxyde de carbone qu’un mode de chauffage ayant recours aux énergies renouvelables.

 

Pour les moins avertis, sachez qu’il existe aujourd’hui sur le marché différents modèles de pompes à chaleur (PAC), classés en deux grandes catégories : les pompes à chaleur géothermiques et les pompes à chaleur aérothermiques. Les premières assurent le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire de votre logement grâce des capteurs enfouis dans le sol. Leur rôle ? Récupérer les calories présentes sous terre. Ces calories sont ensuite transformées en chaleur puis diffusées dans votre logement. 

 

Bon à savoir

Une PAC vous permettra de réaliser jusqu'à 60 % d'économies sur votre facture d'énergie.

 

Le chauffage solaire, lui, permet de chauffer votre maison et de produire de l’eau chaude sanitaire grâce à des panneaux solaires thermiques qui vont capter les rayons du soleil. Une énergie à la fois renouvelable et très peu polluante : en fonction du type de chauffage d’appoint que vous choisirez, vous réduirez de 45 % à 70 % les rejets de gaz à effet de serre de votre maison ou de votre appartement. Surtout, l’énergie solaire est gratuite et le chauffage solaire n’a besoin que d’un minimum d’électricité pour faire fonctionner son circulateur. À la clé, d’importantes économies sur votre facture d’électricité : un chauffe-eau solaire individuel permet par exemple de diviser les dépenses d'eau chaude par 2, voire 3 par rapport à un système électrique, au gaz ou au fioul.

 

Bon à savoir

Si vous souhaitez installer une PAC géothermique ou un système solaire combiné, vous devez choisir un fournisseur d'énergie ayant signé la charte coup de pouce « chauffage ». Une fois la proposition de l'entreprise acceptée, la réalisation de vos travaux devra être effectuée par un professionnel RGE. À la fin des travaux, les factures et toutes les autres pièces justificatives devront être transmises au fournisseur d'énergie qui vous versera la prime par chèque, virement ou sous forme de bons d’achat.

 

Quid des autres aides financières du « Coup de pouce chauffage » ? <h2>

 

En parallèle de cette bonification liée à l’installation d’une pompe à chaleur géothermique ou d’un système solaire combiné, vous pouvez toujours bénéficier d’autres aides financières dans le cadre des CEE. Ainsi, pour le remplacement d'une chaudière individuelle au charbon, au fioul ou au gaz par une chaudière biomasse neuve, d’une pompe à chaleur de type air-eau ou d’une pompe à chaleur hybride, vous bénéficierez d’une aide financière d’au moins 2 500 euros (4 000 euros pour un ménage modeste).

 

Unimédia
AIDES TRAVAUX

Vous souhaitez estimer le montant des aides disponibles pour votre projet travaux ?

Vous avez une idée précise de vos travaux d’écorénovation et vous souhaitez en savoir plus sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour préciser votre budget. En quelques clics, renseignez les travaux d'écorénovation de votre bien et découvrez les aides disponibles.

Connaitre le montant de mes aides
Vous souhaitez connaitre le montant des aides pour votre projet ?Contacter un conseiller bancaire