Questions / Réponses sur le financement de vos travaux de rénovation énergétique

Financement

À quoi sert l’Eco-PTZ et quels sont les profils éligibles ?

L’éco-PTZ est un prêt à taux d’intérêt nul accordé pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique. Il n’est soumis à aucune condition de ressources. Pour en bénéficier, il suffit d’être une personne physique (propriétaire occupant ou bailleur) ou bien une société civile non soumise à l’impôt sur les sociétés, dont au moins un des associés est une personne physique. Le logement concerné doit être déclaré comme résidence principale (occupé au moins 8 mois par an) ou destiné à le devenir.


Un seul éco-PTZ peut être demandé par logement, mais il est possible de solliciter un éco-prêt supplémentaire dans les 5 ans. Au total, le montant des deux éco-prêts à taux zéro ne peut dépasser :

  • 30 000 euros en cas de bouquet de travaux ;
  • 50 000 euros en cas de travaux de performance énergétique globale.

Dans le cas d’un éco-PTZ classique, la durée de remboursement ne peut excéder 15 ans. Elle peut cependant être portée à 20 ans dans le cas d’un éco-PTZ « performance énergétique globale ».


Les travaux de rénovation énergétique financés par l’éco-PTZ doivent appartenir à au moins une des 7 catégories suivantes :

  • L’isolation thermique de la toiture ;
  • L’isolation thermique des murs donnant sur l'extérieur ;
  • L’isolation thermique des fenêtres et portes donnant sur l'extérieur ;
  • L’isolation des planchers bas ;
  • L’installation ou remplacement d'un chauffage ou d'une production d'eau chaude sanitaire ;
  • L’installation d'un chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable ;
  • L’installation d'une production d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable.

Il est également possible de demander l’éco-PTZ pour le financement de travaux :

  • Permettant d’améliorer la performance énergétique du logement ayant ouvert droit à l’aide MaPrimeRénov’ Sérénité ou à MaPrimeRénov’ ;
  • Permettant d’améliorer d’au moins 35 % la performance énergétique globale du logement, par rapport à la consommation conventionnelle avant travaux ;
  • Constituant des travaux de réhabilitation de systèmes d’assainissement non collectifs par des dispositifs ne consommant pas d’énergie et respectant certains critères techniques.

Le montant maximal de l'éco-PTZ est le suivant :

  • 7 000 € pour 1 action de travaux sur les parois vitrées ;
  • 15 000 € pour 1 action de travaux d'une autre nature ;
  • 25 000 € pour un lot de 2 travaux ;
  • 30 000 € pour un lot de 3 travaux ou plus ;
  • 50 000 € pour une rénovation globale.

Depuis le 1er janvier 2024, il est possible de solliciter un « éco-PTZ PrimeRénov’ » : ce prêt (qui peut aller jusqu’à 50 000 €) vous permet de financer le reste à charge des travaux de rénovation énergétique éligibles au dispositif MaPrimeRénov’. Sa durée de remboursement peut aller jusqu’à 20 ans, en fonction de votre situation.

Services

Vous souhaitez en savoir d'avantage ?

Vous souhaitez en savoir davantage ?

Consultez nos articles pour des informations détaillées et des conseils utiles.

Consulter nos articles

Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question ? Nous sommes là pour vous aider !

Nous contacter