Femme devant un chauffage

Thermostat programmable, thermostat connecté : chaleur optimale, confort et économies de chauffage à la clé

PUBLIÉ LE : 05/09/2023 MIS À JOUR LE: 24/10/2023

Vous voulez diminuer votre facture énergétique, sans impacter le confort de votre logement ? L’installation de systèmes intelligents, comme un thermostat programmable ou un thermostat connecté, aura pour effet de réduire votre consommation énergétique. Et donc votre facture de chauffage, tout en maintenant une température optimale au fil des saisons. Focus sur ce type de produit qui permet d’économiser de précieux euros.

Le chauffage représente la part la plus importante de la consommation en énergie des ménages français : entre 60% et 75% des dépenses énergétiques des particuliers selon l’ADEME. L’établissement public révèle même qu’en hiver, où le radiateur devient le meilleur ami des foyers de jour comme de nuit, le chauffage peut représenter jusqu’à 40 % de la consommation électrique en début de soirée.

Avec la flambée des prix de l'énergie engendrée, entre autres, par le conflit en Ukraine, et pour éviter de surmener vos radiateurs, il peut être judicieux d’installer un thermostat programmable ou un thermostat connecté. Au-delà d’un simple phénomène de mode, et de l’amélioration conséquente de votre confort, ce dispositif peut représenter jusqu’à 15 % d’économies d’énergie. La manœuvre reste également moins coûteuse que d’entamer un chantier de rénovation, pour une meilleure isolation de votre logement.

L’avantage de ces modèles ? Concrètement, un thermostat programmable ou un thermostat connecté, en baissant la température quand vous n’êtes pas chez vous et pendant la nuit, puis en la laissant remonter juste avant votre retour et avant votre lever (plutôt que de chauffer le logement en permanence à la même température), pourront vous faire économiser jusqu'à 270 € par an pour une maison chauffée à l'électricité et jusqu'à 210 € par an pour une maison chauffée au gaz.

Thermostat programmable, thermostat connecté : quelles différences entre ces équipements, pour quelles économies ?

Le thermostat connecté vous permet de définir les plages horaires durant lesquelles vous souhaitez activer ou désactiver le chauffage. Comme son nom l’indique, il est également réglable à distance. Idéal pour retrouver un foyer chauffé lorsque vous rentrez le soir ou après une longue absence. Autre possibilité offerte par un thermostat connecté, le réglage de la température de chaque pièce selon les besoins de l’utilisateur et/ou les caractéristiques thermiques de votre logement.

De son côté, le thermostat programmable, grâce généralement à un écran digital, vous permet de choisir entre plusieurs modes de fonctionnement (confort, éco…) et d’agir comme un programmateur de température par jour et plages horaires.

Variante : le thermostat programmable intelligent, capable d’ajuster automatiquement la température d’une pièce en détectant l’ouverture des fenêtres et/ou la présence d’une personne.

Température, économies d’énergie : comment régler un thermostat programmable pour votre logement ?

Comme son nom l’indique, un thermostat programmable peut être programmé. En d’autres termes, vous pouvez choisir plusieurs programmes qui définiront les températures que vous souhaitez à différents moments de la journée.

Pour faire des économies d’énergie sans impacter l’ambiance confortable de votre logement, il peut être judicieux de régler la température à 19 °C le jour et 16 °C ou 17 °C la nuit. Quand vous vous vous absentez quelques heures (au bureau par exemple), réglez la température à 16 °C. Si vous partez plusieurs jours, 12 °C seront amplement suffisants.

Enfin, n’oubliez pas que selon l’ADEME, baisser de 1 °C la température habituelle de votre système de chauffage, c’est en moyenne 7 % de consommation en moins. Et donc une facture énergétique réduite.

Thermostat et chaudière : c’est quoi l’effet de régulation ?

Pour faire simple, la régulation électronique va agir directement sur les organes de la chaudière pour qu’elle adapte son régime de puissance en fonction des besoins des occupants d’un logement (contrairement aux thermostats appelés « tout ou rien », plus anciens, qui font fonctionner la chaudière à sa puissance maximale). En réduisant sa puissance, la régulation va ainsi éviter à la chaudière de s’arrêter systématiquement. Ce qui va améliorer son rendement, et donc diminuer sa consommation d’énergie.

Unimédia

Vous démarrez votre projet ?

Estimez la performance énergétique actuelle de votre logement pour obtenir des recommandations adaptées à vos besoins (confort, économies, réglementation…) sur les travaux, les aides et des estimations de financement.

Démarrer votre projet
Vous démarrez votre projet ?Je me lance