Gaz : comment faire baisser votre facture d’énergie ?

PUBLIÉ LE : 06/02/2024 MIS À JOUR LE: 06/02/2024

Flambée des prix due au contexte géopolitique, objectifs climatiques de réduction des énergies fossiles… Les raisons de réduire votre consommation de gaz sont nombreuses. On vous donne quelques conseils et astuces pour y parvenir.

Pour faire baisser votre facture de gaz, la priorité des priorités est d’opter pour des travaux de rénovation énergétique, afin d’isoler votre logement. Pourquoi ? Parce qu’un habitat bien isolé limite les entrées d’air chaud en été mais aussi, et surtout, les déperditions de chaleur en hiver. Ce qui ne sera évidemment pas sans incidence sur votre facture énergétique.

Pour des travaux d’isolation efficace, différentes zones doivent être traitées, à commencer par la toiture et les combles. Cela vous permettra de réaliser jusqu’à 30 % d’économies sur vos factures d’énergie. Vient ensuite l’isolation des murs qui devrait vous permettre de réaliser jusqu’à 30 % d’économies sur votre consommation d’énergie. L’isolation de vos planchers bas (une mauvaise isolation de ces derniers peut causer jusqu’à 10 % des pertes de chaleur totale d’une maison) et celle de vos ouvertures (10 à 15 % des pertes de chaleur totale d’un logement sont dues à des fenêtres mal isolées) peut également être envisagée.

Bon à savoir

Bon à savoir

Conformément à la loi énergie climat du 8 novembre 2019, les tarifs réglementés de vente (TRV) de gaz ont pris fin le 30 juin 2023 pour les particuliers et les copropriétés. Sur 10,6 millions d'abonnés au gaz, 2,5 millions étaient encore engagés à ce tarif fin décembre 2022 tandis que 3 autres millions étaient titulaires d'un contrat indexé au tarif réglementé, une offre de marché dont le prix est fixé par le fournisseur, mais qui suit l'évolution du tarif réglementé. Vous en faites partie ? Pour vous aider à choisir un contrat adapté à votre situation, vous pouvez utiliser le comparateur indépendant du Médiateur de l'énergie.

Optimisez la diffusion de chaleur dans votre logement

 

En améliorant la diffusion de chaleur de vos radiateurs, vous n’aurez pas besoin de les pousser à fond, ce qui vous permettra de réduire votre consommation énergétique. Et, in fine, abaissera le montant de votre facture de gaz.

Pour ce faire, rien de plus facile : pensez à bien dépoussiérer les grilles d’entrée et les sorties d’air de vos appareils deux fois par an, ne posez pas de linges dessus, évitez de placer vos meubles trop près de vos radiateurs et, enfin, purgez-les au moins une fois par an, de préférence avant l’hiver.

Une dernière chose : contrairement aux idées reçues, aérer quotidiennement votre logement même en hiver vous permettra de réduire votre consommation d’énergie. En plus d’évacuer la pollution intérieure, cela permettra de faire descendre le taux d’humidité de votre intérieur. Or, un logement plus sec se chauffe plus facilement et surtout plus vite. À la clé, des économies énergie.

Optez pour l’installation d’un thermostat de chauffage intelligent

En baissant la température quand vous n’êtes pas chez vous et pendant la nuit, puis en la faisant remonter juste avant votre retour et avant votre lever (plutôt que de chauffer votre logement en permanence à la même température), un thermostat de chauffage intelligent vous permettra de réaliser jusqu’à 15 % d’économies sur votre facture énergétique. Sans compter que vous bénéficierez d’une chaleur douce et homogène.

Utilisez moins d’eau chaude

Pour ce faire, privilégiez les douches aux bains. Vous économiserez de l’eau (60 à 80 litres d’eau sont utilisés lors d’une douche de 5 minutes contre 150 à 200 litres pour un bain) et, parce que votre chaudière sera moins sollicitée, vous allégerez votre facture de gaz.

Réglez la température de votre chauffe-eau entre 50 et 60 °C

 

Outre le fait qu’il s’agisse d’une obligation légale pour limiter les risques sanitaires liés à la prolifération éventuelle de bactéries et microbes à l’intérieur du ballon d’eau chaude, mais aussi limiter les risques de brûlures, régler la température de votre chauffe-eau entre 55 et 60 °C est un bon moyen de réaliser des économies. En effet, plus la température de consigne de votre appareil sera élevée, plus vous aurez besoin d’énergie pour l’atteindre. Ce qui ne sera pas sans incidence sur votre consommation de gaz. Et donc sur le montant final de votre facture.

Cuisinez « mieux »

 

Pour réaliser des économies de gaz dans votre cuisine, couvrez systématiquement vos casseroles et autres poêles afin d’y emmagasiner la chaleur. Cela vous permettra de chauffer plus vite vos repas. Et donc de consommer moins de gaz.

De la même manière, choisissez un contenant avec une taille adaptée. Autrement dit, faites attention à ce que votre casserole ou votre poêle soit adaptée à la dimension du feu de votre gazinière. À défaut, une partie de l’énergie sera gaspillée. Notez par ailleurs qu’une cocotte-minute est plus efficace qu’une casserole pour faire cuire des pommes de terre par exemple. Et donc plus économe en énergie.

Enfin, parmi les conseils essentiels, pensez également à nettoyer régulièrement les brûleurs de votre gazinière. Si leur flamme est jaune, cela est révélateur d’un manque d’oxygène et signifie qu’ils sont encrassés.

 

Unimédia
ECONOMIE ENERGIE

Vous démarrez votre projet ?

Estimez la performance énergétique actuelle de votre logement pour obtenir des recommandations adaptées à vos besoins (confort, économies, réglementation…) sur les travaux, les aides et des estimations de financement.

Démarrer votre projet
Vous démarrez votre projet ?Je me lance